Galerie Vieceli > Artistes > Robert COMBAS

Robert COMBAS

Robert COMBAS

la biographie

Robert Combas est un artiste peintre, sculpteur et illustrateur français né en 1957 à Lyon. 

 

Passionné de musique, il participe à la naissance du mouvement de la figuration libre dans les années 1980. Considéré comme l’un des artistes français les plus importants de sa génération, il fait partie depuis plusieurs années du classement Artprice des 500 artistes les plus côtés au monde. 

 

Enfant, sa famille déménage à Sète. A la sortie du lycée, il part étudier à l’École des Beaux-Arts de Montpellier. 

 

C’est à ce moment qu’il définit son style artistique en opposition à l’art conceptuel, prédominant sur la scène artistique de l’époque. L’idée de se concentrer sur le concept seul de l’œuvre ne séduit pas l’artiste, qui au contraire se plaît à dessiner des formes et des contours. 

 

N’appartenant alors à aucun mouvement artistique, il prône la liberté de création. 

 

Il entame une série de peinture, « Batailles », puis traite des pays sous-développés avec ironie et sarcasme, en créant le mouvement de « Pop art arabe ». Son style est alors très brutal. 

Au début des années 1980, un changement de paradigme artistique se profile à l’horizon, la figuration libre est née.

 

Leurs toiles inspirent le bonheur et le rire, la joie et la bonne humeur. Le mouvement contraste fortement avec l’art des années 1970, grave et austère, et est au contraire dépourvu de tout sentiment négatif. Le pessimisme, la nostalgie du passé, la peur du présent, l’angoisse de l’avenir…Autant d’états qui sont proscrits dans la figuration libre !

 

Ces artistes font partie d’une nouvelle génération à l’aise avec son époque, lasse de culpabiliser sur un passé révolu, et ils traduisent ce sentiment en peinture. En parallèle avec les graffitis aux Etats-Unis, le développement du street art et l’avènement du rock, c’est un nouveau monde qui apparaît, adepte de culture populaire et de liberté.

 

Les thèmes tels que la sexualité, l’amour, les bandes dessinés, la musique, sont abordés avec simplicité et naturel.

 

En 1987, Robert Combas tombe amoureux de Geneviève, dont il fait sa muse. En 2010, l’artiste a le privilège d’entrer dans la collection Lacan, grâce à une série de gravures remarquable.